Revue Echange
  sommaire auteurs bibliothèque livre d'or liens David Collin recherche
A B C D E F G
H I J K L M N
O P Q R S T U
V W X Y Z    
CHRONIQUE
ECOUTER/VOIR
ENTRETIENS
EVENEMENT
FIGURES
FORMES
FRAGMENTS
GESTES
IMAGINE...
LIRE
PASSAGES
RECITS
REGARD
TRACES
VASES COMMUNICANTS
VOYAGES

THÉMATIQUES
  • Coïncidence/correspondance
  •  
  • La disparition de Gérard Bourgarel
  •  
  • Livre ou scénario ?
  •  
  • Notre tribunal militaire
  •  
  • Contre la cécité volontaire
  •  
  • Stella (2)
  •  
  • Stella(1)
  •  
  • Les loukoumades
  •  
  • La Maladie de la valeur
  •  
  • La Grande hypocrisie
  •  
  • Dernier jour.
  •  
  • Sabato et son double
  •  
  • Qui après Chessex ?
  •  
  • Vénérations contraires
  •  
  • De l'Amérique
  •  
  • De la chute des corps
  •  
  • Chutes
  •  
  • Cauchemar : mister Bama
  •  
  • La Traviata à la gare de Zürich
  •  
  • La communion
  •  
  • Les boucles d'oreille turquoises
  •  
  • Chute de barrières
  •  
  • La non-lecture ou l'impromptu afghan
  •  
  • Marie
  •  
  • Les serpents qui sifflent au fond de nos bouches
  •  
  • Céline et Celan vont en bateau...
  •  
  • Figurez-vous une soupe claire
  •  
  • La mort d'un arbitre
  •  
  • Le vaporisateur
  •  
  • Le polo Lacoste
  •  
  • L'apparition
  •  
  • Old look et New order
  •  
    Vénérations contraires

    Certains êtres vénèrent à ce point leurs idoles que leur admiration n'a pas de limite. Une idole, un dieu, cela peut-être une star, l'être secrètement aimé, l'artiste, le mystérieux. Mais toujours quand il y a un fan quelque part, il y a aussi du fanatisme. C'est à dire que l'amour donné ou recherché devient un poids et conduit à l'inverse à une impossibilité de se rapprocher de l'objet désiré. Plus l'éloge est large, la révérance insistante et le sacrifice absolu, plus l'amour ou l'amitié de celle ou celui qui est admiré parait lointaine, et la sera forcément. Trop admirer quelqu'un au point de tout lui devoir, lui donner, au point de l'idéaliser, c'est construire un mur entre soi et cette personne. Chaque geste de conversion, chaque signe insistant de dévotion est une brique supplémentaire à ajouter au mur qui sépare l'admiré de son disciple. L'amitié ne s'embarasse pas de ce genre de relation, elle détruit les murs et obtient l'échange, elle se conçoit sur un même seuil d'égalité pour réaliser une vraie rencontre. Relevez vous donc, abandonnez les génouflexions et autres renonciations, soyez tout entier vous même.


    David Collin

    imprimer ce texte
    texte en plus grosses lettres
         
       
    / / ADMINISTRATION